ÉDUCATION : quelle politique pour la ville ?

Du fait de sa démographie jeune et dynamique, Meyzieu se doit d’avoir une politique éducative exemplaire.

Ces dernières années, nous avons vu le nombre d’enfants exploser dans l’ensemble des écoles de la ville, qui, extensions après extensions, atteignent parfois un effectif plus de 600 élèves.

Face à ces défis, et en sachant que la politique éducative façonne l’avenir de la ville, le prochain mandat municipal doit être l’occasion de mener de nombreux chantiers pour faire de Meyzieu une ville apprenante où les jeunes puissent s’épanouir.

La commune n’agit pas seule

La commune agit directement pour les crèches, les écoles maternelles et les écoles élémentaires, notamment en mettant à disposition des locaux, du matériel, des moyens financiers et humains (gardiens, ATSEM, moniteurs territoriaux…).

Mais pour le reste, elle dépend de l’action de partenaires institutionnels dont l’Éducation Nationale, la Métropole pour les collèges et la Région pour le futur lycée.

Le temps scolaire et périscolaire participe à l’éveil de la citoyenneté

L’école publique laïque est le creuset de la citoyenneté Républicaine. C’est là que les enfants et adolescents de tous les milieux développent les connaissances et le vivre-ensemble qui leur donneront les moyens d’agir au sein de la société.

L’éducation du futur citoyen ne se fait pas uniquement dans le cadre de l’école. Elle se fait en réalité à trois niveaux :

  • L’environnement familial et la vie de quartier
  • Le temps scolaire
  • Les temps périscolaires : l’accueil post et périscolaires, les repas, les temps éducatifs, associatifs, sportifs, culturels, et de loisir

Les temps périscolaires ont donc un rôle primordial dans l’épanouissement des enfants. Ensemble, ils participent à une « éducation populaire citoyenne ». C’est en garantissant l’offre et l’accès pour tous à l’ensemble de ces temps éducatifs que l’on contribue à construire une société harmonieuse.

Un Conseil Éducatif pour structurer la politique éducative de la ville

Nous devons travailler à une meilleure cohérence des temps éducatifs des enfants et adolescent.e.s, avec tous les partenaires, y compris les parents. Cela doit permettre aux jeunes majolans et aux familles de mieux gérer leur temps et aux parents de pouvoir mieux s’impliquer dans l’éducation de leurs enfants.

Nous proposons ainsi de créer un Conseil Éducatif regroupant tous les acteurs : parents, fonctionnaires des écoles, médiathèque, bénévoles et structures associatives, clubs de sport, etc.

Un plan d’action pour faire de Meyzieu une ville apprenante
  • Rénover d’urgence les écoles vétustes et les reconstruire si nécessaire (en particulier l’école de La Jacquière)
  • Construire au moins une école supplémentaire pour garder des écoles à taille humaine (moins de 500 enfants) et proches des lieux d’habitation
  • Appeler la Métropole et ses communes à intégrer le réseau des Villes Apprenantes de l’UNESCO
  • Repenser la journée du mercredi avec l’ensemble des acteurs de la ville et organiser les activités à l’échelle des quartiers
  • Faciliter l’accès pour tous aux activités post et péri scolaires
  • Généraliser les classes musiques avec le Conservatoire et les classes nautiques avec la base de voile municipale
  • Proposer des classes vertes à la ferme des Allivoz, au Petit Nid et dans l’Anneau Bleu
  • Viser une alimentation 100% bio et locale dans les cantines
  • Végétaliser les cours d’école et aménager des jardins ludiques et pédagogiques dans l’ensemble des quartiers
Vous souhaitez contribuer à cette thématique, partager un constat ou une idée ?